Traitement et entretien

Le traitement de votre piscine est un sujet sensible, complexe mais très intéressant !

 

Certains diront que nos explications ne sont pas très précises et un peu légères, c'est exactement ce que nous voulons être le plus clair possible et apporter des réponses simples sur ce vaste sujet !

 

 

Que faire ? - pourquoi ? - comment ?

Le plus important est que votre eau doit être potable.

Avec l'eau il faut relativiser ce n'est pas une science exacte.

On parle toujours de plage idéale.

Traitement et entretien

 

Si vous l'avez remplie dernièrement ou qu'elle date de plusieurs années, il faut avant toute chose faire une analyse de votre eau.

Exemple : vous ne prenez pas de médicament sans consulter votre médecin.

Si vous le faites, c'est que vous vous êtes analysés avec vos ressentis et ensuite vous agissez en conséquence des symptômes.

Pour votre eau c'est là ma même chose !

C'est un élément vivant.

Equilibre de l'eau

 

N'oubliez pas que nous sommes constitués d'environ 60% d'eau.

Votre eau n'est pas simplement une formule chimique H2O.

Elle est bien plus que ça !

Elle est composée de nombreux minéraux et d'autres particules, bonnes et mauvaises.

Vous devez impérativement connaître l'état de santé de votre eau avant de commencer à la traiter.

Cela est complexe !

C'est pour cela que les fabricants ont créés des logiciels qui vous permettent de connaître l'état de votre eau et surtout de vous faire une ordonnance afin que vous puissiez l'équilibrer.

Nous sommes là pour ça, plus qu'un fournisseur un vrai partenaire.

On va vous expliquer d'une manière simple le traitement chimique et physique de l'eau.

N'oubliez pas : la chimie est un métier et demande de nombreuses années d'étude.

En cas de doute, demandez conseil à un professionnel, on ne s'improvise pas Chimiste !

Pensez toujours à lire les conseils d'utilisation sur les produits.

 

Pourquoi traiter l'eau ?

Votre eau va se dégrader à cause des impuretés qui sont amenées par :

Les baigneurs
Salives, sueurs, cheveux, crèmes solaire, bactéries…

La nature
Herbes, terres, suies, pluies acides.
Il faut également traiter pour éviter la prolifération des algues, bactéries mais aussi le dépôt de calcaire et enfin pour augmenter le confort pour la baignade.

Développement des bactéries

 

Les bactéries se développent 2 x plus vite qu'elle ne se détruisent

Elles prolifèrent plus rapidement dans l'eau que dans l'air mais aussi dû à :

  • Un pH alcalin (ph basique +)
  • Une température élevée
  • Aux baigneurs
  • Aux orages

 

Une eau bien traitée est : belle - transparente - désinfectée - confortable.

Une eau mal traitée va : irriter les yeux, la peau, les sphères O.R.L et les pieds.

Si vous avez lu notre page « filtration » vous devriez vous rappeler que le traitement physique (la filtration) représente 80% du traitement de l'eau, la chimie ne représente que 20%.

 

Comment traiter l'eau ?

Le traitement de l'eau est relativement simple si l'on respecte les recommandations de base :

  1. Analyser l'état de votre eau avant de commencer le traitement
  2. Le taux de Ph doit toujours être stable à 7.2
  3. Ne mélangez pas les produits ! Cela est dangereux
  4. Laisser le temps au produit d'agir ! l'eau est Zen
  5. Doser précisément selon le volume du bassin (m3) comme vous faites pour vos médicaments
  6. Lisez attentivement les notices d'utilisation des produits

 

Quels produits choisir ?

Il y existe 3 catégories de produits les plus courants :

  1. Les désinfectants : Chlore / Brome / Oxygène Actif / Lampe UV
  2. Les équilibrants : Ph+ / Ph- / TAC / TH
  3. Les auxiliaires : Floculant / Anti-algues / Stabilisant / Anti Oxydant au métaux Anti calcaire

 

ATTENTION AU STOCKAGE !
Exemple : Ne jamais déposer du Chlore à côté du PH- Cela peut être mortel !

 

Les désinfectants

Les désinfectants ont pour action principale de détruire les bactéries.

Pour être efficace, votre eau doit-être équilibrée.

Les désinfectants

 

Voici un exemple avec le chlore :

Ceci est valable pour tous les traitements chimiques mais dans d'autre proportions.

Il faut aussi tenir compte de la concentration de produit actif (voir fiche technique) et surtout à la certification de ceux-ci, il y a un réel danger pour vous d'utiliser des produits non certifiés.

Voici un exemple des produits que nous vendons :

Produits de désinfection

 

Si les produits sont moins concentrés vous devez en mettre plus, l'efficacité est réduite proportionnellement.

S'agissant de produits concentrés, la multiplication d'apport pour la même efficacité peut aller jusqu'à 50%

Méfiez-vous avec le prix !

Vous achetez des produits chimiques, pas simplement un produit de nettoyage de l'eau.

Dans certains produits comme la Javel non homologuée, on peut retrouver des traces d'hydrocarbure, de métaux lourds… Faites attention ! C'est aussi de votre santé qu'il s'agit.

 

N'hésitez pas à nous contacter pour tout complément d'information !

  Nous contacter

 

 

Le chlore

Le chlore est certainement le produit le plus utilisé.

Bien souvent critiqué pour son odeur mais d'une efficacité redoutable en utilisation correcte.

S'il y a des effluves au-dessus de votre bassin, se sont soit des vapeurs de chloramines ou un surdosage.

 

Qu'est-ce que la chloramine ?

En cas de sous-dosage, le chlore ne réussira pas à détruire la totalité des résidus et cela créera des chloramines.

Les chloramines proviennent de l'oxydation (réaction chimique) du chlore et des résidus organiques présents dans votre bassin (cheveux, peaux mortes, sueur, poussières, etc…).

Traitement par chloramine

 

A forte concentration, les chloramines provoquent des maux de gorge et des irritations.

Le surdosage de chlore fera que le surplus inutile se libèrera dans l'air.

C'est ce que vous pouvez également sentir en ouvrant un bidon par exemple

Une mauvaise filtration peut tout aussi créer ces phénomènes.

 

Le chlore, comment l'utiliser ?

On parle de traitement régulier et de traitement choc.

Le traitement de chlore choc n'est pas le remède miracle, loin de là.

Son but est de monter le taux de chlore rapidement et de détruire les bactéries et autres particules de votre bassin.

Celui-ci est très efficace mais son action est de courte durée.

En principe, il se pratique en début et fin de saison. Il peut aussi se faire après qu'un grand nombre d'amis aient profité de votre piscine ou autre événement exceptionnel.

Le traitement régulier est effectué avec du chlore lent et dosé selon les analyses que vous faites régulièrement.

Rappelez-vous que le taux de pH doit être à 7.2 pour garantir son efficacité.

La transparence de l'eau est un très bon indicateur de l'état de votre piscine.

 

Trois étapes dans la vie du chlore

Libre

c'est le chlore que vous avez mis dans votre bassin pour le traiter.
Il doit être à 1 à 2.5 ppm (partie par million : c'est un standard universel dont les correspondances entre valeurs sont très simples : 1 ppm = 1 mg/l ),
Dans cet état il est prêt à agir.

Combiné

C'est le chlore qui a été utilisé pour détruire les bactéries et désinfecter votre bassin, il est encore présent mais sa capacité est réduite par rapport au chlore libre.

Total

C'est l'addition du chlore libre et combiné.

 

Quand vous mettez du chlore dans votre piscine, celui-ci va réagir avec l'eau est créer de l'acide hypochloreux et aussi des ions hypochlorites.

Cette combinaison s'appelle le chlore libre : votre désinfectant !

Dès que les contaminants rentrent en contact avec le chlore libre, celui-ci devient du chlore combiné, dans cet état il perd évidemment de son efficacité.

Si votre chlore libre est égal (=) à votre chlore total résultat il n'y a donc pas de chlore combiné ou pas de chlore utilisé dans votre piscine.

Si votre chlore total est supérieur à votre chlore libre le résultat est le chlore combiné.

 

CT – CL = CC

Chlore Total – Chlore Libre = Chlore Combiné

 

Votre but est d'avoir toujours plus de chlore libre que du combiné pour être prêt pour la prochaine attaque des bactéries.

Bandelettes de contrôle

 

Nous recommandons de garder entre 2 à 5 ppm (partie par million) de chlore total dans votre piscine, donc si votre chlore combiné augmente il faudra remettre du chlore libre.

Les bandelettes sont un bon outil de contrôle qui ne sont certes pas aussi précises qu'une analyse avec un appareil professionnel, néanmoins elles vous donnent une bonne indication de l'état de votre eau.

 

Un point important est le stabilisant pour le chlore, vous avez la possibilité d'acheter du chlore avec stabilisant ou sans.

Les galets standards sont composés de 50% de stabilisant et 50% de chlore, donc pensez à la concentration active du galet !

Le galet Ovy Twin est une bonne alternative qui est composé de 2 agents désinfectants, ce qui réduit la quantité de stabilisant et augmente celle des agents actifs.

Stabilisant pour le chlore

 

Vous pouvez aussi rajouter du stabilisant mais seulement avec du chlore non stabilisé.

Attention : Ne jamais mélanger les deux types de chlore à l'état concentré dans le skimmer, le doseur ou le bac tampon.

Le chlore est un produit dangereux à manipuler avec précaution et il ne doit jamais être mélangé avec du pH, c'est aussi un magnifique décolorant, attention à vos habits !

Pensez à la nature quand vous vidangez complètement ou partiellement votre bassin. S'il reste du chlore cela pollue, les rejets d'eau de piscine sans traitement préalable est interdit dans la plupart des communes, la solution est l'OVY Green.

 

Comparatif de chlore

Chlore non stabilisé

  • Ne contient pas de stabilisant
  • 70% ou 13% de chlore actif
  • Sous forme gazeuse, liquide ou solide (granulés, pastilles, sticks)
  • Action éphémère dans le bassin
  • Produit basique : pH +
  • Dissolution rapide
  • Idéal pour le traitement choc ou injection automatisée

Chlore stabilisé

  • Contient du stabilisant
  • 90% ou 56% de chlore actif
  • Sous forme de galets, granulés, pastilles
  • Action prolongée dans le bassin
  • Produit acide : pH -
  • Dissolution lente
  • Idéal pour le traitement régulier

 

C'est quoi le stabilisant ?

Le stabilisant est un dérivé d'engrais de Triazine et de Cyanurate (acide iso cyanurique).

Son rôle est comme son nom l'indique, de stabiliser le chlore dans le bassin afin de le protéger de l'agression des UVB du soleil et de favoriser la rémanence (conservation).

Attention en cas de sur-stabilisation (supérieure à 75g/m3 ou ppm), il faudra vider partiellement ou totalement votre bassin car le chlore ne sera plus efficace.

 

Sur-stabilisation = réduction de l'efficacité du chlore

 

Prenez garde à contrôler la quantité de stabilisant au début de la saison !

Même avec une vidange de la moitié du volume d'eau pendant l'hiver, le stabilisant restant est trop élevé et ne vous permettra pas de finir la saison si vous utilisez du chlore stabilisé.

Tableau comparatif de stabilisant pour le chlore

 

N'hésitez pas à nous contacter pour tout complément d'information !

  Nous contacter

 

 

Le brome

Le Brome est le cousin du chlore, son action est identique. Il est aussi très efficace avec des hautes températures et un pH élevé. Il est idéal pour les SPA.

C'est un dérivé de sels marins.

Son odeur est plus agréable mais son coût est plus élevé.

Les principaux fournisseurs au monde sont l'Israël, la Chine et la Jordanie.

Il a également un grand avantage : il n'a pas besoin de stabilisant.

Dessin d'illustration

 

L'important est de bien doser votre désinfectant et tout ira bien.

Ceci garantira votre plaisir de baignade.

Un suivi régulier de votre bassin est nécessaire.

Mais quel plaisir que de s'occuper de sa piscine !

 

Comment utiliser ces produits ?

Le Chlore et le Brome peuvent se trouver sous trois formes :
Liquide (uniquement pour Chlore) - galet - poudre.

L'utilisation de ce produit peut se faire de trois manières :

  • Directement dans l'eau avec la poudre
  • Dans les skimmers, chlorinateur et distributeur flottant pour les galets
  • Avec une pompe doseuse pour le liquide

 

Utilisations du brome

 

N'hésitez pas à nous contacter pour tout complément d'information !

  Nous contacter

 

 

Electrolyse au sel

Ce traitement est souvent conseillé pour éviter le chlore chimique.

Celui-ci produira quand même du chlore mais il sera naturel et non chimique.

Pour simplifier, un électrolyseur à sel va faire passer un courant électrique dans une cellule qui transformera une partie du sel présent dans l'eau en chlore.

La quantité de sel est d'environ 3 à 5 grammes par litre selon les électrolyseurs.

Vous pourrez contrôler régulièrement le taux de sel avec des bandelettes par exemple.

Electrolyse au sel

 

Votre piscine contiendra environ 4 grammes par litre de sel.

Si on compare à la mer Méditerranée qui contient entre 38 à 41 grammes par litre de sel, cela est vraiment très faible.

La production de chlore se fera à la demande du régulateur qui mesure l'état du bassin.

Le sel est mis directement dans le bassin.

Il s'agît de sel de régénération identique à celui utilisé pour les adoucisseurs.

Il faut faire attention à 2 choses importantes :

  • Le sel est agressif sur les parties métalliques donc pas conseillé dans une piscine ou la structure contient du fer.Les pompes et autres installations auxiliaires doivent être en inox de haute qualité ou traités spécialement pour le sel.
  • Le pH de votre eau va monter dû à la production de soude par l'électrolyse. Il est fortement conseillé d'installer un régulateur de Ph automatique.

Le grand avantage de ce système est la facilité de traitement et la garantie de ne pas surdoser votre piscine, en revanche votre eau sera légèrement salée (env. 4g/L) et 0.5g/litre avec O'Clear.

 

N'hésitez pas à nous contacter pour tout complément d'information !

  Nous contacter

 

 

Oxygène actif

Très utilisé avec les traitements UV, il est un rémanent et un excellent oxydant pour rattraper les eaux vertes.

Conseillé pour les personnes sensibles au chlore.

Attention au stockage !
Il faut toujours le tenir loin des autres produits, de manière verticale, dans un local frais et ventilé.

Dès février 2021 le décret N° 2017-1308 du 29 août 2017 de l'Union Européenne réduira la concentration de 35% à 12 % et ceci pour 2 raisons :

  • Le Peroxyde d'hydrogène H2O2 (oxygène actif) est un composant utilisé pour créer une bombe, la concentration sera donc réduite de 35% à 2%.
  • Ce produit est extrêmes nocif ! La majorité de la Communauté européenne interdit son utilisation.

 

Certains fournisseurs vont continuer à la commercialiser, mais vu la nouvelle concentration, le prix va monter inévitablement et vous devrez acheter 4x plus de bidons pour la même efficacité.

Cette norme est pour l'instant uniquement appliquée en Europe mais, comme la majorité de ce produit est importé, nous aurons certainement tôt ou tard les mêmes restrictions.

La solution pour convertir vos traitements d'oxygène actif est le système à lampe UV combiné avec le chlore comme rémanent, cela réduit de plus de 50% le chlore par rapport à un traitement standard.

Nous pensons qu'à l'avenir ces produits seront aussi interdits chez nous ou seront très onéreux par rapport à leur efficacités (concentration réduite).

 

N'hésitez pas à nous contacter pour tout complément d'information !

  Nous contacter

 

 

Lampes UV-C

Le traitement par lampe à Ultraviolets de type C est une solution très écologique et de très grande efficacité.

Pour nous une des meilleures pour préserver notre nature.

Les Ultraviolets UV-C détruisent 99 % des micro-organismes (bactéries, virus, algues en suspension) à une longueur d'onde précise de 254 nm.

Traitement par ultraviolets

 

Qu'est-ce qu'une longueur d'onde ?

C'est la distance que parcours une onde entre un point A à un point B durant 2 cycles consécutifs.

La lumière est une onde électromécanique, visible par l'œil humain.

Celle-ci s'exprime en nanomètre (nm).

Le principe du réacteur est de reproduire cette lumière Ultraviolet (longueur d'onde de 254nm) dans un tube appelé réacteur ou l'eau de votre bassin passe.

Schéma de longeur d'onde

 

La désinfection est directe et immédiate.

Les UV-C pénètrent au cœur de l'ADN, perturbent le métabolisme des cellules jusqu'à leur destruction totale.

Tous les germes sont ainsi inactivés (y compris Legionella et Cryptospridium) et ne peuvent se reproduire.

Il faut ajouter un rémanent (désinfectant chimique) pour le volume d'eau qui est dans le bassin et qui n'est pas encore passé dans le réacteur, ceci pour éviter le développement des bactéries directement dans la piscine.

 

Dose efficace

Les réacteurs doivent être dimensionnés en fonction du débit des pompes car, c'est la combinaison du temps de contact dans le réacteur et de la puissance de la (ou des) lampe(s) qui permettra de garantir une dose nécessaire et suffisante pour détruite à 99,9% les micro-organismes (bactéries, virus, algues en suspension, etc…).

Le rémanent de type chlore ou brome est ajouté en petit quantité journalière par une pompe doseuse, cela représente 50% en moins de produit qu'avec une désinfection classique.

Schéma complet du processus de traitement

 

Comme pour les autres systèmes le taux de pH à 7.2 est essentiel pour l'efficacité du rémanent et bien-sur votre confort.

Grâce aux UV-C l'eau est désinfectante.

L'ajout journalier, en petites quantités, de produits (chlore, brome) prolonge l'effet des UV dans votre bassin.

L'eau est cristalline et saine sans agression pour la peau, les cheveux, les muqueuses, les yeux avec un confort de baignade incomparable.

Le respect de l'environnement est garanti grâce aux ultraviolets de type C qui ont une action physique et non chimique.

Pas de risques d'allergies.

Pas de corrosion, pas d'odeurs.

Compatible avec tous les types de revêtements, de matériaux et de filtres.

Concept automatique : grâce à la pompe doseuse et à la régulation de pH BIO-UV.

Installation simple et rapide.

Fiabilité : pas d'électronique.

Service Après-Vente réduit : changement de la lampe toutes les 13 000 heures (selon le nombre d'allumages).

 

Lampes UV-C & Sel

Il existe une nouvelle technologie développée par BIO UV qui combine une réacteur UV-C avec un système électrolyse.

Ce système permet de réduire l'apport de sel à seulement 0.5g/litre de sel dans votre bassin.

 

N'hésitez pas à nous contacter pour tout complément d'information !

  Nous contacter

 

 

pH - Potentiel Hydrogène

On va rentrer dans un domaine un peu plus technique mais tellement passionnant !

Accrochez-vous cela en vaut la peine.

Comme nous l'avons expliqué plus haut, Le pH est la base essentielle de votre traitement !

Si celui-ci n'est pas à 7.2, les traitements chimiques ne sont pas performants voir inutiles.

Dans les traitements chimiques, on peut dire que le pH représente le 80% du traitement chimique.

Cycle de l'eau

 

L'eau H2O arrive sur terre pure et neutre, son pH est égal à 7.

Puis elle pénètre les roches et autres minéraux, et se charge :

En calcaire : elle devient alors dure, basique, pH +

En fer ou cuivre : elle devient alors agressive, acide, pH-

Les différents produits chimiques pour le traitement, l'équilibre et autre accessoire de filtration influencent directement le taux de pH.

 

Importance du pH

Importance du pH - Le potentiel Hydrogène

 

Pourquoi le pH est-il si important ?

Avec un pH de 7.2 :

  • L'eau ne pique pas les yeux
  • L'eau n'attaque pas la peau
  • L'eau n'est ni agressive, ni corrosive
  • Le floculant a bien plus d'efficacité
  • Le liner n'absorbe pas l'eau
  • Les joints de carrelage ne se détériorent pas
  • Les désinfectants, quels qu'ils soient sont plus actifs

 

pH acide

pH acide

 

ph basique

ph basique

 

Régulation du pH

Pour réguler le pH de l'eau il suffit de mettre soit du pH + ou pH –.

L'utilisation du ou du + est forcément lié à l'analyse de votre eau.

Dans la plupart des cas, on doit réduire le pH. L'eau sortant de nos robinets, est souvent à 7.5 à 8.5.

 

Comment utiliser le pH ?

Prenez garde lors de manipulation de ces produits !

Le ph – c'est de l'acide sulfurique hautement dosé.

Le ph + c'est du carbone de Sodium, qui est irritant sur la peau.

Utilisez toujours des gants résistants aux produits chimiques.

Acide sulfurique

 

Encore une fois, ne vous fiez pas au prix ! La densité de dosage varie beaucoup et cela est très important pour le pH - qui est le plus utilisé.

Vous pouvez simplement contrôler le poids des bidons pour estimer le dosage.

Dosage à 50% dans un bidon de 20 litres = 28kg

Dosage à 35% dans un bidon de 20 litres = 25kg

Un dosage à 50% au lieu de 35% (moyenne sur le marché), entraînera une diminution de produit de 56% ! Et donc une destruction plus faible et lente du TAC (stabilisant de pH).

Encore une fois comparez ! Le moins cher coûte souvent trop cher !

 

N'hésitez pas à nous contacter pour tout complément d'information !

  Nous contacter

 

 

TAC (Titre Alcalimétrique Complet) - Stabilité du pH

C'est la quantité de carbonate et bicarbonate contenue dans l'eau de votre piscine.

Son unité de mesure est en degré français (°f), partie par million (ppm) ou milligramme par litre (mg/l).

Malheureusement il est souvent ignoré, voir complètement oublié lors des traitements !

C'est l'élément le plus important et prioritaire pour une eau équilibrée.

En premier lieu, l'important est l'équilibre de l'eau.

Le TAC fait partie d'un élément essentiel pour que votre eau soit parfaite et réactive au traitement.

 

Le TAC est brûlé et détruit par l'acidité présente dans l'eau.

Cette acidité provient par exemple des pluies acides en début de saison et du pH- le reste de temps.

Il baisse naturellement avec le brassage des baigneurs, les fontaines et les chutes d'eau par la libération du gaz carbonique de votre eau.

Si votre TAC est trop bas il faut rajouter du bicarbonate de soude.

Si votre TAC est trop haut il faut rajouter de l'acide chlorhydrique ou du bisulfate de sodium.

Vous constaterez que pour réduire le taux de TAC on doit mettre de l'acide chlorhydrique soit du pH-.

Pour augmenter votre TAC sans qu'il soit brûlé immédiatement par le pH- présent dans votre eau, il faut faire l'apport de manière progressive et espacée.

 

Comment utiliser le TAC ?

Tout d'abord, il faut régler le taux de pH à 7 ou 6.8 car il va augmenter lors du traitement.

Ensuite, versez la poudre directement devant les buses mais à petites doses et en les espaçant au minimum de 30 minutes à 4 heures pour que votre eau se stabilise.

Un taux de TAC à moins de 80g/m3 vous donnera une eau agressive et un pH instable.

Un taux de TAC à plus de 250g/m3 vous donnera une surconsommation de pH- ou pH+.

Le taux idéal doit être entre 150 g/m3 et 250g/m3.

 

150 g/m3 < TAC IDEAL < 250 g/m3

La réaction est immédiate !

Exemple TAC Avant, après

 

N'hésitez pas à nous contacter pour tout complément d'information !

  Nous contacter

 

 

Calcaire TH (Dureté de l'eau)

Enfin un sujet que l'on connait tous ou que l'on croit connaitre !

Le TH est la dureté de l'eau, c'est-à-dire la teneur en calcium et magnésium (Titre Hydrotimétrique) dans l'eau.

Dans la plupart des cas, on parle en degré français (°f) mais dans le monde de la piscine on parle en PPM ou g/m3

Mais rassurez-vous c'est simple.

1 degré français (°f) est égal à :

  • 10 milligrammes par mètre cube (mg/l)
  • 10 grammes par mètre cube (g/l)
  • 10 parties par million (ppm)

 

1 °f = 10 mg/l ou 10 g/m3 ou 10 PPM

 

Le TH fait également partie de l'équilibre de l'eau, vous devez le régler avant tout traitement.

Vous avez à votre disposition des produits pour augmenter le TH ou dissoudre les particules de calcaire pour éviter les dépôts et rendre l'eau basique (pH+).

 

Mon TH est trop bas je rajoute du Chlorure de calcium.

 

TH idéal : 20° f = 200 g/m3

 

Mon TH est trop haut je rajoute du séquestrant de calcaire ou je le transforme selon les techniques de la nature (EWO).

Carte Suisse TH

 

L'eau de notre réseau est naturellement calcaire selon les régions, le calcaire à 2 formes (structure). Dans la nature, il est soluble c'est de l'Aragonite (invisible).

Dans nos maisons, il est solide c'est de la Calcide (visible).

Il existe une solution naturelle pour transformer le Calcide en Aragonite : c'est un activateur EWO.

Activateur EWO

 

Cette transformation physique est naturelle ! Le système EWO en plus de transformer le calcaire, il dynamise votre eau. Mais là, c'est un autre sujet qu'on abordera plus tard dans notre blog.

Le calcaire non traité ou non transformé va entartrer votre filtre à sable ainsi que les cartouches.

Nous vous conseillons de faire de manière préventive, un détartrage de votre installation de filtration en début de saison.

 

Comment l'utiliser ?

Faire un lavage filtre et arrêter la filtration.

Verser le produit dans le préfiltre de la pompe puis lancer un fonctionnement court de celle-ci (10 à 20 secondes, juste pour propulser le produit au sein de la masse filtrante), jusqu'à l'apparition de la coloration bleue dans le voyant de contrôle.

Notre produit est coloré pour faciliter le contrôle du nettoyage.

L'avantage d'un nettoyage va aussi dégraisser les particules déposées dans votre filtre.

Après l'action nettoyante du produit, relancer le lavage et rincer abondamment le filtre jusqu'à disparition complète de la coloration.

Nous vous conseillons de prévoir 1litre pour 75kg de sable.

 

N'hésitez pas à nous contacter pour tout complément d'information !

  Nous contacter

 

 

Floculant

Floculer l'eau permet de transformer les particules fines dans l'eau afin qu'elles soient piégées plus facilement dans votre filtre à sable ou verre.

Le principe : les particules fines présentes dans l'eau sont chargées d'électricité négative et se repoussent, comme quand vous mettez des aimants à l'envers.

Le floculant va ajouter une charge électrique positive dans l'eau ce qui obligera les particules fines isolées à se réunir pour créer des particules plus grandes.

Floculant

 

Attention ! Ne jamais mettre de floculant chaussette avec une filtration de type cartouche. Il existe des pastilles spéciales pour la filtration ce type de filtration.

 

L'utilisation est très simple, il suffit de mettre soit des chaussettes soit des pastilles dans le skimmer.

Il existe du Floculant liquide pour injection avec pompe doseuse pour les grands bassins.

 

Ce produit va rendre votre filtration au sable ou verre proche de la filtration à diatomées, il clarifie les eaux troubles.

L'efficacité la plus performante est quand le pH est entre 7.0 et 7.4.

Nous vous conseillons un usage régulier.

Par exemple, pour un bassin de 25 m3 une chaussette est nécessaire tous les 10 à 15 jours.

En cas d'eau trouble, appelée aussi turbidité, mettre une dose juste après le lavage du filtre et aussi après un chlore choc.

 

N'hésitez pas à nous contacter pour tout complément d'information !

  Nous contacter

 

 

Qu'est-ce que la turbidité ?

Les particules en suspension dans l'eau qui ne sont pas filtrées ou non traitées rendent l'eau trouble. Cela s'appelle la turbidité de l'eau.

Ces particules sont des bactéries, des micro-algues, des résidus de poussière, etc…

Cela vous indique que votre eau n'est pas équilibrée ou que votre traitement a un problème.

 

Les causes principales :

  • Votre Th (calcaire) est trop élevé
  • Votre temps de filtration est insuffisant
  • Votre filtre est trop chargé
  • Votre panier de skimmer est rempli de résidus
  • La désinfection n'est pas optimale

 

Que faire :

  • Mettre de l'anticalcaire
  • Augmenter le temps de filtration
  • Faire un lavage filtre
  • Nettoyer vos skimmers
  • Analyser votre eau (pH, chlore..)

 

Avant de vous jeter sur des traitements chimiques, pensez que la filtration représente le 80% du traitement de votre piscine.

 

N'hésitez pas à nous contacter pour tout complément d'information !

  Nous contacter

 

 

Algues

Les algues sont des végétaux primitifs qui adorent les piscines !

Elles y trouvent tout pour se développer dans l'eau : de la chaleur, la lumière et de la nourriture. Toutes les conditions idéales pour vivre dans un petit paradis.

Il n'y a aucun risque pour nous mais cela crée un bouillon de culture pour les bactéries et les champignons.

Leur présence n'est pas très esthétique, rende les parois glissantes et donne une couleur verdâtre à votre piscine ! Ce que nous n'aimons pas !

On ne va donc pas se laisser faire par des végétaux primitifs !

Algues

 

Pourquoi j'ai des algues ?

Votre eau est un habitat agréable pour elles, donc propice au développement si aucun traitement n'est fait.

Votre filtration n'est pas optimale, pas assez de débit, filtre trop petit, filtre saturé, temps de filtration pas adapté au volume de votre bassin (voir le chapitre filtration).

Les autres causes sont souvent dues à un mauvais équilibre de l'eau. On en revient à la base !

Il y aussi les zones de votre bassin ou le mouvement de l'eau est réduit, par exemple échelle, projecteur, parois, etc…

 

Comment s'en débarrasser ?

Il y a 2 actions chimiques à faire pour les détruire.

 

Action algistatique

Faite par la chloration (désinfection) régulière de votre piscine.

Pour cela vous devez mettre en suspension les algues pour qu'elles passent dans le système de filtration en frottant avec une brosse ou un robot.

Pensez bien à contrôler la charge de votre filtre.

En cas de saturation, le traitement sera réduit.

 

Action algicide

Par la destruction à l'aide d'un agent chimique spécifique contenant pour les meilleurs produits de l'ammonium quaternaire appelé Anti-Algues et ceci en même temps que le traitement standard.

Il existe de nombreux produits, nous avons sélectionné celui-ci-dessous car il est non tensioactif (non moussant) et contient de l'ammonium quaternaire qui le rend sélectif et stable sur le long terme.

L'action de l'algicide pénètre au cœur de la bactérie et la détruira de l'intérieur. Ensuite, le chlore ou autre désinfectant se débarrassera des restes de l'algue.

Action anti-algues

 

Comment je l'utilise ?

Si votre bassin est vide et avant le remplissage, pulvérisez sur les parois une solution composée à 10% de Jet 30 et d'eau et laissez sécher.

En début de saison, mettez 150 ml pour 10m3 d'eau.

En cours de saison, un traitement d'environ 75ml par m3 par semaine est nécessaire et pour les piscines intérieures, réduisez la dose de moitié.

Il faut verser le produit devant les buses de refoulement avec la filtration en marche, évidement !

Durant le traitement personne ne doit être dans la piscine.

En cas d'algues sur les parois, arrêtez la filtration et faites couler l'anti-algues au-dessus des algues, laisser agir quelques heures et relancer la filtration.

Si votre taux de TH est supérieur 30 °f, multipliez le dosage par 1.5.

Ce produit est un Biocide, il est donc important de l'utiliser avec prudence en respectant strictement les informations sur les notices d'utilisation.

Ce produit vous permet aussi de lutter contre le tartre et les tâches de rouille.

 

N'hésitez pas à nous contacter pour tout complément d'information !

  Nous contacter

 

 

Le Phosphate

Le phosphate est un élément essentiel à la vie aquatique et une nourriture idéale pour les algues.

Leur provenance est :

  • Agricole ; dans les engrais
  • Industrielle ; dans les détergents
  • Habitations ; rejet des produits détergents, pour la plus grande partie
  • Traitement contre la corrosion et l'entartement (pour diminuer la dureté de l'eau TH)
  • Stations d'épurations ; 80% s'en échappe lors de traitements biologiques classiques

 

Origines du Phosphate

 

Comment faire pour m'en débarrasser ?

Un moyen radical est de changer l'eau de votre bassin mais cela n'est pas écologique.

Dans un premier temps il faut détruire les algues avec soit un chlore choc ou anti-algues et mettre la filtration en fonction 24h/24h.

Ensuite faire un traitement anti-phosphate.

Ceci aura un effet bénéfique car les algues n'auront plus de nourriture.

Nous vous conseillons de faire des contrôles réguliers du taux de phosphate dans votre bassin.

 

N'hésitez pas à nous contacter pour tout complément d'information !

  Nous contacter

 

 

Les métaux

Votre eau à des couleurs rouge, brune ou jaune… c'est la preuve que vous avez une surcharge de métaux dans votre eau.

N'attendez pas pour réagir !

Cela peut être dangereux pour votre santé et surtout ne vous baignez pas !

Il faut traiter votre eau immédiatement avec un séquestrant de métaux.

Baignade interdite

 

La surcharge peut être provoquée par la présence de métaux naturels présents dans l'eau dû à un pH trop acide mais aussi une à une surpression du circuit hydraulique.

La composition de l'eau de remplissage est un facteur important.

Il faut connaitre les teneurs en métaux des eaux qui proviennent des puits ou source, une analyse s'impose.

Certains produits de traitement contiennent du cuivre en grande quantité.

 

C'est quoi un séquestrant ?

Les métaux sont présents naturellement dans l'eau telle que le cuivre, le fer à dose infime.

En cas de surcharge, ces métaux vont s'oxyder avec les traitements de désinfection ce qui provoquera la coloration de l'eau

La séquestration va ralentir et empêcher cette oxydation des métaux présents dans l'eau.

La plupart des produits vont aussi lutter contre le dépôt des métaux dissous.

 

Comment l'utiliser ?

Ce produit doit être utilisé avec une grande prudence !

Il faut le diluer avant de le verser dans votre piscine.

Le pH doit être à 7 (neutre) et référerez-vous toujours aux instructions sur les étiquettes.

 

N'hésitez pas à nous contacter pour tout complément d'information !

  Nous contacter

 

 

Hivernage

Il y a 2 sortes d'hivernage, l'actif et le passif.

Dans les 2 cas, il est préférable de traiter votre eau avant de mettre en vacances hivernales votre piscine.

 

L'hivernage actif

Votre installation reste active.

Votre système de filtration va continuer à fonctionner mais uniquement en mode réduit et surtout aux heures les plus froides mais 30 minutes après le lever du soleil pour éviter le gel de votre eau.

Les grands avantages sont que votre système complet restera en fonction et vous n'aurez pas besoin de mettre de produit d'hivernage ou à dose réduite.

D'un point de vue écologique vous consommez de l'énergie pour maintenir votre piscine hors gel.

 

L'hivernage passif

Votre installation est complètement arrêtée, votre eau va geler. L'eau en gelant prendra du volume, c'est d'ailleurs le seul élément qui réalise ce miracle sur notre planète.

Pour lui permettre de s'étendre, il faut lui prévoir des coussins confortables qui accepteront et encaisseront la force de la glace afin de préserver les parois, skimmers et autres équipements de votre installation.

Certaines algues et autres bactéries vont profiter de l'absence de traitement et filtration pour proliférer, vous aurez donc du travail de nettoyage à l'ouverture.

Heureusement des chimistes ont développé des produits d'hivernage pour que les algues, bactéries et autres ne puissent pas se développer durant cette pause hivernale.

Il existe de nombreuses marques qui proposent ces produits.

Nous avons la chance de connaître un laboratoire qui a développé une préparation très concentrée pour vous garantir une eau claire à l'ouverture de la saison.

 

Comment l'utiliser ?

Nettoyez soigneusement votre piscine, vidangez si possible en dessous des skimmers ou au niveau de ceux-ci.

Mettez le produit directement de votre eau, faites tourner la filtration durant une heure et le tour est joué !

Votre piscine peut faire dodo !

Hivernage piscine

 

N'hésitez pas à nous contacter pour tout complément d'information !

  Nous contacter

 

 

En conclusion...

Ce qu'il faut retenir c'est que vous connaissez votre eau, vous vivez avec !

Alors ne vous laissez pas influencer par des publicités qui ventent des produits miracles pour le traitement de votre piscine.

Toujours analyser avant de traiter !

Et tout ira bien, l'eau est vivante c'est du plaisir à l'état brut.

Prenez le temps de mettre les bonnes doses et laissez agir l'eau.

Nous espérons avoir répondu à vos questions et vous avoir fourni des explications aussi claires que possible sur ce sujet si vaste qu'est le traitement.

Nous sommes bien-sûr à votre entière disposition et nous souhaitons être plus qu'un fournisseur à vos yeux, mais un vrai partenaire.

Pour vous aider dans vos choix nous avons classifier nos produits selon les qualités suivantes :

Nous vous remercions chaleureusement de votre attention.

 

 

FAITES-VOUS PLAISIR, LÀ EST TOUT LE SECRET DU BONHEUR !

BONNE BAIGNADE.